un constat
préoccupant

Passivité des collaborateurs, défiance et infidélité des clients, partenaires historiques qui deviennent des concurrents… La grande majorité des entreprises d’aujourd’hui est déconnectée des réalités de ses publics et cherche encore la recette miracle pour inverser ce phénomène.
La nécessité de transformer l’entreprise, son modèle, sa culture n’est plus à prouver. Et pour rester compétitif face à de nouveaux acteurs innovants, agiles et souvent beaucoup plus “people centric”, il est crucial d’embarquer tout le monde avec soi pour profiter des énergies disponibles.
Mais comment réussir avec des parties prenantes qui sont désintéressées (souvent à juste titre) ?

des attentes
fortes

En interne, comme en externe, un mouvement de fond est en train de redéfinir les attentes envers l’entreprise. Elle doit passer d’une fonction économique à une fonction sociétale.
Collaborateurs et consommateurs souhaitent donner davantage de sens à leurs actions, contribuer à un monde meilleur. Financiers, médias et pouvoirs publics revoient leurs exigences et exercent une pression autour de ces nouveaux enjeux.
Et les visions convergent : la marque, et à travers elle l’entreprise, a le pouvoir d’apporter des solutions, des progrès à grande échelle à une société qui en a besoin. C’est exactement là qu’elle est attendue !

la marque doit s'engager

Patagonia, Airbnb, Lush, Fleury Michon... Qu’elles soient issues de la nouvelle économie ou actrices historiques de leur secteur, les marques aux publics engagés ont un point commun : elles-mêmes s’engagent... Et mettent ces engagements au cœur d’une véritable stratégie.

Au delà d’une communication RSE efficace mais cantonnée aux sphères institutionnelles ou financières, elles font une promesse sur le long terme, adressée à tous les publics. Promesse qu’elles doivent tenir, en mettant en œuvre les moyens nécessaires et en valorisant leurs actions de la bonne manière.
Patagonia par exemple, a mis “le développement de solutions à la crise environnementale” au cœur de sa raison d’être et surtout agit en conséquence : éco-conception, activisme environnemental, maîtrise de la supply chain, certification B Corp (Benefit Corporation)... mais aussi garderie intégrée au siège social ou programme de revenus décents pour les ouvriers de leurs usines.
Patagonia est un acteur social et environnemental engagé qui a réussi à fidéliser ses collaborateurs et fournisseurs, capter l’attention des médias et pouvoirs publics et pousser plus de 50 000 clients par an à faire réparer leurs produits au sein de son programme Worn Wear (service de réparation et revente de matériel).
En respectant cette démarche, la marque crée un contexte dans lequel l’engagement envers elle peut naître et grandir. Elle crée ainsi un engagement réciproque.